Rencontre avec Anthony Belleau

Terug naar lijst

« Cœur de Bastides en 3 mots ? Chaleureux, convivial et accueillant ! »

Anthony Belleau

Anthony Belleau
Joueur de rugby professionnel en TOP 14 au Rugby Club Toulonnais

Pour le guide touristique 2018, Charles a rencontré Anthony Belleau, joueur de rugby professionnel de 23 ans.

Tout d’abord pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? De quelle commune êtes-vous originaire ?

Je m’appelle Anthony Belleau, je suis né à Villeneuve-sur-Lot, j’ai grandi à Monflanquin, plus exactement sur les côteaux de Cailladelles. C’est là-bas que j’ai grandi, j’y ai suivi ma scolarité avec l’école maternelle puis l’école primaire. Ensuite je suis allé au collège à Monflanquin. C’est là que j’ai commencé à jouer au rugby avant de partir à l’âge de 16 ans pour faire mes études supérieures et pour m’engager dans le rugby.

Quel est votre lieu préféré en Coeur de Bastides ?

Forcément, j’aime bien revenir au terrain de rugby, et plus particulièrement celui de Monflanquin,  Bastide de Monflanquinlà où tout a commencé. Je trouve que c’est un joli espace avec une vue imprenable sur le haut du village. Ici je peux à la fois m’entraîner et profiter du paysage. Après, j’aime beaucoup la place des Arcades, surtout en été, avec les nombreux balcons fleuris et les visiteurs qui se promènent dans cette jolie bastide qui m’est chère.

Votre restaurant préféré ?

J’aime beaucoup le Montécristo à Bournel. Là-bas, on y est bien accueilli par les parents de Charly Cassang qui joue à l’ASM Clermont Auvergne. Forcément, j’y retrouve une ambiance rugby dans laquelle je me sens bien. 

Un petit conseil à donner à un touriste qui hésite à venir en vacances en Coeur de Bastides ?

Le seul conseil que j’ai à lui donner, c’est de venir découvrir ces charmants villages et la convivialité qui anime les habitants de ces magnifiques bastides.

Et le rugby dans tout ça ? Vous êtes plusieurs joueurs issus des 4 Cantons qui jouez en Top 14, pensez-vous que l’école des 4 cantons soit une école de champions ? Qu’est-ce qui a fait la différence ? 

L’école de rugby des 4 Cantons m’a fait découvrir et vivre ma passion pour le rugby pleinement. J’y ai vécu de belles années qui m’ont donné goût à ce sport. Ce sont vraiment des années qui vont rester gravées en moi jusqu’à la fin de ma carrière et de ma vie. C’est là aussi où j’ai créé mes premières amitiés, où j’ai grandi en me donnant à fond à chaque entraînement, à chaque match... Aujourd’hui c’est grâce à cette association des 4 Cantons que j’aime avec autant de passion le rugby. 

L’interview touche à sa fin. Comme on ne voulait pas se quitter comme cela, et qu’on aime bien les défis en Coeur de Bastides, on voulait vous lancer un « cap ou pas cap » de célébrer vos prochains points marqués en faisant un coeur avec les mains en dédicace à Coeur de Bastides ?

Allez ça marche ! Mais ne m’en voulez pas si j’oublie, je vais essayer déjà de marquer, après avec l’émotion et le match ça peut m’arriver d’oublier, mais en tout cas j’essayerai, pas de problème, si jamais j’ai la chance de marquer.


A vos écrans chers lecteurs ;-)

photo bannière : ©Quentin Marchal pour Sport24 Le Figaro

Heeft uw opmerkingen?