Les merveilles, une spécialité à la fois locale et européenne

Origines et recette

Sources : Anne-Laure Mignon, Le Figaro Madame

Les merveilles, qu'est-ce que c'est ?

Ce sont de petits beignets, typiques du Sud-Ouest de la France : Gascogne, Bordelais, Périgord, Charentes mais aussi Vallée d'Aoste et Suisse Romande.

Les beignets les plus semblables sont les bugnes lyonnaises et les oreillettes.

Pourquoi prépare-t-on des beignets à ce moment de l'année ?

Historiquement, les merveilles étaient préparées lors du Carnaval, pour célébrer Mardi Gras.

À l'instar du lien entre de nombreuses fêtes traditionnelles et les saisons, il y a bien une relation entre Mardi Gras et la nature. En effet, la fête a lieu à la fin de l'hiver, pour célébrer le commencement de l'année, la renaissance de la nature.

Dans certains pays, les habitants organisent même des défilés costumés : le Carnaval, avant le début du Carême. Effectivement, les gens préparaient de grands repas, assez gras, avant de commencer les 40 jours de jeûne, en référence à la traversée du désert par le Christ.

Il est difficile de date précisément l'apparition de cette tradition, car elle est très ancienne et très répandue en Europe : manger des beignets à cette période de l'année se fait ainsi en Biélorussie, en Croatie, au Danemark, en Allemagne, en Hongrie, en Italie, en Lituanie, en Pologne, en Roumanie, en Russie, en Slovaquie, en Suède, en Ukraine et en France.

Comment préparer des Merveilles ?

Temps de préparation : 45 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes

Votre liste de courses

Pour environ 3 saladiers de beignets

Pour la pâte à beignets :

  • 1 à 1,1 kg de farine* 
  • 5 œufs
  • 200 g de sucre semoule
  •  2 sachets de levure chimique
  • 150 g de beurre ramolli
  • 1 verre de lait (150ml)
  • 75 ml de fleur d’oranger
  •  1 bouchon de rhum (optionnel)
  •  1 pincée de sel

Pour la cuisson :

  • huile de friture
  • sucre glace

RÉALISATION

Étape 1 : Préparation de la pâte

  • Dans un grand saladier, mélangez la farine, levure, sucre et sel.
  • Ajoutez la fleur d’oranger, le rhum, le beurre ramolli et le lait, puis mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène.
  • Battez les œufs en omelette puis ajoutez-les à la préparation. Mélangez jusqu’à bien homogénéiser.
  • Laissez reposer une bonne demi-heure (pour la diffusion des saveurs).

Étape 2 : Cuisson

  • Faites chauffer votre huile jusqu’à frémissement
  • Récupérez votre pâte, puis étalez jusqu’à une épaisseur de 0,5 cm
  • A l’aide d’une roulette ou d’un couteau, découpez des formes (losange, triangles...)
  • Plongez dans l’huile et faites cuire jusqu’à ce que cela dore (attention, c’est rapide !). N’hésitez pas à retourner sur l’autre côté.
  • Égouttez sur du papier absorbant
  • Saupoudrez de sucre glace

Et bon appétit !

* Si vous utilisez des œufs fermiers, plus gros, il vous faudra 1,1 kg de farine sinon la pâte sera collante. Avec des œufs de supermarché, vous pouvez utiliser 1 kg de farine.

Recette extraite du site Au fil du Thym