Les locaux Made in Cœur de Bastides

Retour liste

« Un festival c’est un temps de rencontre qui permet de rassembler les gens »

Samuel Vittoz

Samuel Vittoz
33 ans - Acteur, metteur en scène, co-fondateur et co-directeur du collectif "Vous êtes ici" et de "Un Festival à Villeréal"

 

Bonjour Samuel, comment êtes-vous arrivé en Cœur de Bastides ?

Mon père est né à Villeneuve-sur-Lot et mes parents ont acheté une maison à Montaut juste avant ma naissance. J'ai grandi en banlieue parisienne, mais je passais la plus part de mes vacances ici. Plus le temps passait, plus il devenait clair pour moi que je n'étais pas fait pour les grands centres urbain et j'ai décidé de m'installer ici et de développer mon projet professionnel en Lot-et-Garonne.

Votre rêve était de devenir acteur ?

Pas du tout ! Quand j'étais enfant, je rêvais d'astrophysique … C'est vers 16/17 ans que j'ai attrapé le virus. Je suis passé en section littéraire au lycée, et j'ai dédié tout mon temps libre à la pratique théâtrale. Après mon bac, je suis entré au conservatoire du Vème arrondissement à Paris où j'ai préparé les concours des écoles nationales et j'ai finalement été accepté au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris. C'est une école de théâtre professionnelle exceptionnelle, j'y ai appris les ficelles du métier et je me suis fait de nombreux amis comédiens. C'est d'ailleurs avec ces amis que l'on a créé le festival « Un festival à Villeréal ».

Vous avez créé « un festival à Villeréal » ?

Oui, la 1ère édition a eu lieu en 2009 et a rencontré un petit succès. Après avoir représenté des pièces dans la salle des fêtes de Villeréal sous tous les angles possibles, on s'est vite dit qu'il fallait développer l'idée du festival en sortant des sentiers battus, d'aller explorer des lieux inédits du village, de jouer un peu partout, dans des jardins, dans des maisons, c'est pourquoi la 2ème édition s'appelait « Voir le village autrement ».

Pourquoi avoir choisi Villeréal pour recevoir ce festival ?

C'est tout à fait personnel, j'ai un amour pour ce village ! Je trouve que c'est un beau village qui vit tout au long de l'année, mais les autres villages aux alentours sont très beaux aussi (sourire) ! Nous avons la chance de vivre en Cœur de Bastides sur un territoire qui a une réelle qualité de vie et qui est riche d'initiatives, d'actions et d'animations. J'adore me balader sur les chemins autour de Villeréal, de Montaut, comme le chemin des crêtes, nous avons la chance d'avoir une nature riche et préservée. Cela fait plus de 15 ans que je rêvais de quelque chose pour Villeréal.

Mais en quoi « Un festival à Villeréal » est-il différent des autres festivals ?

Au fil du temps, nous avons voulu faire évoluer le festival pour ne plus simplement montrer des spectacles et s'en aller mais bel et bien inscrire le festival dans la vie locale. Désormais, les artistes du festival viennent vivre 6 semaines dans le village pour répéter et créer un spectacle unique pour Villeréal, c'est ce qu'on appelle un festival de création #MadeInVilleréal. Cette période de résidence est un moment important de liens et d'échanges avec le village. On rencontre des personnes, on demande des coups de main... je me souviens encore de cet agriculteur que j'ai rencontré au hasard d'un verre dans un bar et qui nous a aidé à construire un gradin bottes de pailles. C'est ça l'âme du festival, des rencontres et de l'entraide !

Du coup, le festival est bien accueilli par les habitants ?

Oui, nous nous sentons très soutenu par le village. Après, nous ne sommes pas dupe, nous savons aussi que nous ne faisons pas l'unanimité ! L'ancrage de la manifestation reste fragile, mais c'est précisément cette recherche d'équilibre entre nos propositions artistiques et le rapport au village et ses habitants qui nous passionne. La majorité des artistes sont logés chez l'habitant, on les sollicite également pour tout ce qui est décors, costumes, accessoires, pour les lieux de représentations... c'est vraiment un festival que nous avons monté main dans la main avec les habitants. Ce festival, au-delà de l'aspect humain très fort permet également de faire vivre le village en amont de la saison touristique puisqu'il se termine désormais avant le 14 juillet et s'intègre pleinement à la vie du village qui est déjà bien chargée à cette période de l'année.

Quel est votre meilleur souvenir en Cœur de Bastides ?

Sans aucun doute le festival 2010 (sourire). C'était un projet complètement fou, réalisé avec très peu de moyens. La rencontre entre les artistes et les habitants a vraiment été superbe, on a eu beaucoup de retours positifs. « Vous ne vous rendez pas compte de ce que vous avez fait pour le village... » m'a-t-on dit et ça fait très plaisir d'entendre cela. Des habitants de Villeréal qui se côtoyaient peu se sont surpris à rire ensemble devant le même spectacle ... ce sont des toutes petites choses mais cela montre que le festival a su déplacer un peu les lignes du quotidien et peut-être rapprocher les personnes.

Laissez vos commentaires